Le Moniteur des Pharmacies n° 3128 du 14/05/2016
 

QU’EST-CE QUE JE RISQUE SI…

Stratégie

VOS DROITS

Anne-Charlotte Navarro

Christophe, pharmacien adjoint, refuse obstinément de porter la blouse blanche fournie par son employeur. Il invoque le fait que l’employeur ne lui verse pas de prime d’équipement. Cette situation crispe l’équipe. Que risque-t-il ?


Ni la convention collective, ni le Code de la santé publique n’imposent le port d’une blouse en pharmacie. Le Code de la santé publique oblige uniquement les pharmaciens et préparateurs à porter un insigne indiquant leur qualité. Le fait de ne pas porter cet insigne expose le contrevenant à un an d’emprisonnement et 15 000 euros maximum.Le principe est que le salarié est libre de se vêtir comme il le souhaite.Cependant, l’employeur peut limiter cette liberté à condition que les entraves soient justifiées par la nature de la tâche à accomplir et proportionnée au but recherché. La jurisprudence admet que les restrictions justifiées par des raisons de sécurité, de stratégie commerciale, ou de défense de l’image de marque de l’entreprise sont valables. La blouse des salariés de l’officine peut rentrer dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...