Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 

Édito

Matthieu Vandendriessche


Connaissez-vous l’appli Epiderm ? Pour 14,99 euros, un patient peut demander l’avis d’un dermatologue après avoir envoyé des photos de sa peau et décrit ses symptômes par une suite de 10 questions. Un avis médical est délivré en quelques heures, recommandant ou non de se rendre chez un spécialiste en urgence. Peut-on faire le parallèle avec ce qui se trame en ce moment du côté de la vente en ligne de médicaments ? Certainement. Selon un projet d’arrêté, le conseil pharmaceutique en ligne serait renforcé et protocolisé. Et c’est fortement souhaitable. Il revient à la profession d’inspirer largement les bonnes pratiques qui s’appliqueront aux e-pharmacies. Et par là même d’organiser la concurrence en son seing, fût-elle virtuelle et insaisissable. Même si d’autres s’immiscent déjà.Leclerc est sur les rangs, avec le lancement annoncé dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK