Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 

ANTIBIORÉSISTANCE

Temps forts

ENQUÊTE

Marjolaine Labertonière

Face à la montée de l’antibiorésistance, l’idée de recourir à la lutte biologique avec les bactériophages renaît. Mais la phagothérapie, utilisée pendant l’entre-deux-guerres, peine à revenir sur le devant de la scène par manque d’études à grande échelle, de méthodes standardisées de fabrication et de statut réglementaire.


L’étude Burden publiée en 2015 par l’Institut national de veille sanitaire décompte 158 000 infections à bactéries multirésistantes ayant entraîné 12 500 décès en France en 2012. Dans le détail, 88 % de ces décès sont dus aux infections par Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), par Escherichia coli résistant aux céphalosporines de 3e génération (C3G) ou par les Pseudomonas æruginosa résistants aux carbapénèmes. Remis à la ministre de la Santé en septembre dernier, le rapport du Dr Jean Carlet pour la préservation des antibiotiques estime que 10 % des E.coli et 30 % des Klebsiella pneumoniæ sont résistants aux C3G. De plus, 13,6 % des entérobactéries sont productrices de bêtalactamases à spectre étendu. Verdict : de plus en plus de patients se retrouvent en impasse thérapeutique. Les bactériophages, ces virus qui n’infectent que des bactéries, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...