Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

L. Tranthimy*, S. Bérard**, Y. Gauthier***, A. Drouadaine****, S. Bérard*****, A.-C. Navarro******, M. Vandendriessche*******


Lors d’un contrôle effectué en 2014 sur 179 établissements contrôlés (158 officines, 6 laboratoires pharmaceutiques, 4 grossistes-répartiteurs et 11 régies publicitaires), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en évidence de nombreuses infractions sur les pratiques commerciales des laboratoires consenties aux pharmacies. A commencer par des dépassements importants du plafond de remises de 2,5 % du PFHT et des transgressions des règles pour les remises accordées sur les médicaments princeps à prescription médicale facultative. Concernant les médicaments génériques, le rehaussement du plafond à 40 % du PFHT a eu pour conséquence une augmentation des remises sur factures, le plus souvent jusqu’au niveau maximal autorisé par la réglementation, indique la DGCCRF. Quant au rôle d’intermédiaire joué par les grossistes-répartiteurs, l’organisme estime que ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...