Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**


Des anticorps monoclonaux ayant une activité neutralisante large ont été isolés à partir de patients infectés par le VIH. Des chercheurs les ont injectés à des singes, soumis ensuite à des contacts hebdomadaires avec de faibles doses de VISH, un virus résultant du croisement entre le VIH humain et le VIS simien. Les animaux qui avaient reçu un anticorps ont été infectés plus tardivement par le VISH que les « animaux contrôle ». Le nombre de contacts nécessaires dépend de la puissance des anticorps et de leur demi-vie. Avec l’anticorps le plus efficace, l’infection s’est déclarée après 23 semaines de contact, au lieu de 2 à 6 pour les animaux contrôle.L’étude, publiée dans Nature, ouvre de nouvelles perspectives de prophylaxie de l’infection par le VIH chez des personnes à haut risque.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...