Le Moniteur des Pharmacies n° 3126 du 30/04/2016
 

PARTENAIRES

Cahier spécial

PharmagoraPlus 2016

YOLANDE GAUTHIER


Le pharmacien et son équipe sont quotidiennement confrontés à des refus ou des remarques dévalorisantes lorsqu’ils dispensent des médicaments non remboursés. « Tout d’abord, ne dites jamais qu’un médicament n’est pas remboursé avant d’avoir expliqué son intérêt thérapeutique », prévient Fabiole Moreddu (DTalents Conseil et Formation). L’annonce du prix à payer intervient donc juste avant la conclusion de la délivrance et non pas au début. Il est indispensable de surveiller son vocabulaire et sa communication non verbale tout au long de l’entretien : les expressions telles que « Est-ce que vous le voulez ? », « Je vous le donne quand même ? », « Vous avez tort » ou « A votre place… » sont absolument à éviter ! « Une objection ne doit pas être considérée comme un refus. Il faut y répondre pour valoriser le médicament et lever les doutes », souligne Fabiole ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...