Le Moniteur des Pharmacies n° 3126 du 30/04/2016
 

TECHNOLOGIES

Cahier spécial

PharmagoraPlus 2016

ANNE-HÉLÈNE COLLIN


Plusieurs conférences pour finalement toutes poser les mêmes questions : qu’est-ce qu’un objet connecté ? Quel est son intérêt dans la prise en charge des patients ? Quel intérêt pour l’officine ? Les objets de santé connectée sont des appareils avec capteur placé sur le patient (comme les tensiomètres) ou non (piluliers…), lié à un logiciel (smartphone, tablette) qui va recevoir et enregistrer les données. Seuls les appareils classés dispositifs médicaux et estampillés CE sont autorisés en pharmacie. Alain Breckler, pharmacien à Herblay (Val-d’Oise), membre du Conseil central A de l’Ordre national des pharmaciens et de la Société française de télémédecine, met en garde : « La frontière entre les objets connectés de santé et ceux du bien-être est ténue. Au pharmacien de faire le tri et, surtout, de bien vérifier auprès d’eux ce que peuvent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK