Le Moniteur des Pharmacies n° 3125 du 23/04/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

L. Tranthimy*, S. Bérard**, A. Drouadaine***, Y. Gauthier****, A.-C. Navarro*****, L. Lefort******, M. Vandendriessche*******


Selon Gérald Galliot, vice-président du conseil de gestion de l’OGDPC, l’enveloppe budgétaire allouée aux professionnels de santé dans le cadre du développement professionnel continu (DPC) est insuffisante pour permettre aux professions de terminer l’année. Celles qui seront les plus en difficulté, correspondant à des critères fixés par l’OGDPC (la dynamique de formation, le nombre de nouveaux professionnels formés…) pourront se voir attribuer une rallonge financière. Les pharmaciens ne rentrent pas dans cette catégorie. Gérald Galliot encourage donc « les pharmaciens qui ne sont pas encore inscrits à un programme de DPC de se dépêcher d’y aller » avant l’épuisement de l’enveloppe de la profession (16,4 millions d’euros).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...