Le Moniteur des Pharmacies n° 3125 du 23/04/2016
 

Expertise

DIALOGUE

Nathalie Belin

La contraception d’urgence limite le risque de grossesse non désirée si elle est correctement utilisée. Pour bien conseiller, il faut poser les bonnes questions…


1 De quand date le dernier rapport ?UNE JEUNE FEMME D’UNE VINGTAINE D’ANNÉES : Je voudrais la pilule du lendemain. LE PHARMACIEN : De quand date le rapport non protégé ? – C’était il y a 8 jours. Mais je devais avoir mes règles cette semaine et je ne les ai pas. Il n’est pas rare que les patientes ne s’inquiètent qu’à la date prévue des règles. Bien faire préciser la date du rapport non protégé. Le délai d’utilisation possible est de 3 jours à 5 jours après le rapport suivant la méthode utilisée. Pour une efficacité maximale, la contraception d’urgence hormonale doit être prise le plus tôt possible après le rapport à risque.UNE JEUNE FEMME D’UNE TRENTAINE D’ANNÉES : J’ai oublié ma pilule Jasminelle hier. Que dois-je faire ? LE PHARMACIEN : Je vais vous expliquer la conduite à tenir. Avez-vous ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...