Le Moniteur des Pharmacies n° 3124 du 16/04/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

Matthieu Vandendriessche*, Anne Drouadaine**, Yolande Gauthier***, Anne-Charlotte Navarro****, Loan Tranthimy*****


Les Français rapportent de plus en plus les médicaments non utilisés (MNU) à la pharmacie, ceci bien sûr pour préserver l’environnement et se prémunir des accidents domestiques. La masse moyenne de MNU estimée au sein des foyers a reculé de 10 % entre 2014 et 2016, selon une étude déclarative menée depuis 2010 par l’institut CSA pour Cyclamed. Cette tendance est moins affirmée dans les faits. Selon l’éco-organisme, qui rendait publics jeudi 14 avril les chiffres de sa collecte, le gisement des MNU (hors cartons d’emballage) s’est élevé à 12 108 tonnes en 2015, soit une progression de 0,4 % par rapport à 2014, contre 0,2 % pour les volumes de ventes de médicaments. Le taux de récupération serait ainsi de 64 %. La collecte représente 185 g par habitant en 2015. Avec une mention particulière pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...