Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**, Loan Tranthimy***, François Pouzaud****, Anne-Charlotte Navarro*****


Plaidant pour la mise en œuvre d’une prévention active et efficace, l’Académie de médecine rappelle l’existence d’outils qui permettent de détecter objectivement l’alcoolisation maternelle et fœtale. Des auto-questionnaires validés (FACE, AUDIT…) peuvent être utilisés. Les nouveaux biomarqueurs tels l’éthylglucuronide ou les esters éthyliques d’acides gras aident à repérer a posteriori avec précision et fiabilité une consommation excessive et répétée. Ces biomarqueurs devraient « trouver légitimement leur place dans la surveillance de la grossesse, à l’instar de ce qui est déjà fait dans d’autres pays », estime l’Académie de médecine.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...