Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**


Une étude publiée dans le Journal of the American Medical démontre l’efficacité de l’association de l’AINS sulindac (Arthrocine) et de l’inhibiteur de l’EGFR erlotinib (Tarceva, dans le cancer du poumon) pour réduire les polypes chez les patients atteints de polypose adénomateuse familiale. L’étude a été menée auprès de 92 patients durant 6 mois, la moitié recevant un placebo. Le traitement a permis de réduire la charge en polypes et leur taille (versus une augmentation dans le groupe placebo). Cependant les auteurs considèrent que la fréquence des effets indésirables (rash acnéiformes, mucites buccales…) était trop importante pour une chimioprévention et recommandent de nouvelles études avec des doses réduites.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...