Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

QU’EST CE QUE JE RISQUE SI…

Stratégies

VOS DROITS

Anne-Charlotte Navarro

Ludivine, jeune titulaire vient d’apprendre que son groupement XY a envoyé un communiqué de presse aux journalistes de la région pour l’inauguration de son officine, ses concurrents mécontents estiment qu’elle en est responsable.


Ludivine, pharmacien, vient de s’installer sous enseigne du groupement XY. Une installation qui permet à ce dernier d’ouvrir sa première pharmacie dans la ville. C’est pourquoi il a envoyé aux journalistes de la région un communiqué de presse, sans en informer la titulaire. Des articles ont été rédigés à ce sujet dans les journaux régionaux. Ses confrères et concurrents considèrent qu’il s’agit de publicité pour l’officine et le groupement, ce qu’ils estiment interdit.Ludivine est-elle responsable de ce communiqué de presse ?La publicité en faveur des officines de pharmacie ne peut être faite que dans les conditions prévues par voie réglementaire. L’article R4235-30 du Code de la santé publique dispose que « toute information ou publicité, lorsqu’elle est autorisée, doit être véridique, loyale et formulée avec tact et mesure », c’est-à-dire sans excès. Si ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...