Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**


« Nos résultats ne sont pas en faveur d’une association causale entre traitement par incrétinomimétiques et cancer du pancréas ». Telles sont les conclusions d’une étude pharmaco-épidémiologique de l’ANSM présentée au congrès de la Société francophone du diabète (Lyon, du 22 au 25 mars 2016). Les dossiers de près de 1,35 million de diabétiques de type 2 ont été analysés. 41 % ont été exposés aux gliptines (saxagliptine, sitagliptine, vildagliptine), 7 % aux analogues du GLP-1 (exenatide, liraglutide). Aucune élévation du risque de cancer de pancréas n’a été retrouvée avec les analogues du GLP-1. L’exposition aux gliptines est associée à une augmentation de 30 % du risque de cancer du pancréas, soit le même ordre de grandeur qu’avec les autres antidiabétiques oraux (metformine, sulfamides…). Ce risque est particulièrement élevé au début du traitement par gliptines. Il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...