Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**


Des travaux présentés en mars 2016 lors de l’Annual meeting of the American Academy of orthopaedic surgeons ont révélé un nouvel effet indésirable du méthylphénidate. Ainsi 5 315 enfants et adolescents traités par méthylphénidate ou dérivés amphétaminiques (non commercialisés en France) pour traiter les troubles du déficits de l’attention avec ou sans hyperactivité ont une densité osseuse plus faible dans le fémur, le col du fémur et la colonne lombaire. 25 % d’entre eux souffraient d’ostéopénie. Les effets de ces médicaments sur le système nerveux sympathique jouant aussi un rôle important dans le remodelage osseux pourraient être responsables. Les auteurs recommandent donc de prendre en compte la surveillance de la santé des os chez les enfants recevant du méthylphénidate. En France, l’ANSM recommande déjà entre autres un suivi régulier de la taille ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...