Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

PHARMACIE RURALE

Temps forts

INSTANTANÉS

Matthieu Vandendriessche


Le dossier du médicament vétérinaire pour animaux de rente n’est pas crucial aux yeux de l’Association de pharmacie rurale (APR). « Il ne concerne qu’une minorité d’officines. Nous y reviendrons lorsque le modèle agricole aura vraiment changé », estime Albin Dumas, titulaire ardéchois réélu le 19 mars dernier à la tête de l’association. A contrario, le marché du médicament pour animaux de compagnie, trop restreint pour les officines, constitue un enjeu pour l’APR.Non aux pharmacies mères-filles Les sujets que son nouveau bureau va prendre à bras-le-corps au cours des trois prochaines années portent évidemment sur le maintien du réseau officinal en milieu rural. « Nous sommes opposés à l’instauration de succursales, souvent déguisées sous l’expression impropre de mère-fille. Cela ne représente qu’une première étape de la mise en chaîne des pharmacies en vue d’une concentration ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...