Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Expertise

AROMATHÉRAPIE

Anne-Hélène Collin

La voie cutanée est la voie d’administration à privilégier en aromathérapie, à condition de diluer les huiles essentielles dans un conducteur. Sauf exception.


POUR QUI ?• La voie cutanée est intéressante à la fois pour une action locale (dermatologie) ou lorsqu’un effet systémique est recherché : les HE, lipophiles, diffusent à travers les couches de la peau pour atteindre la circulation générale. • Elle peut s’utiliser dès l’âge de 3 mois et reste la voie de référence jusqu’à 6 ans. Elle est également à privilégier chez l’adulte.• Un avis médical est recommandé jusqu’à 3 ans ainsi que chez la femme enceinte. COMMENT ? • En dilution dans un véhicule lipophile, la majorité des HE pouvant être irritantes. Quelques rares HE peuvent cependant être utilisées pures : lavande, ravintsara… • Préférer une huile végétale, à choisir en fonction de la cible à atteindre (voir encadré). Les formes cosmétiques comme les laits corporels, les savons liquides ainsi que les bases neutres sont également adaptées.• L’application s’effectue sur une zone ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...