Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

GÉNÉRIQUES

Temps forts

INSTANTANÉS

François Pouzaud


Lors du comité de suivi des génériques du 24 mars, le Comité économique des produits de santé (CEPS) a dévoilé de nouvelles baisses de prix sur les génériques prévues pour le 1er juin 2016. Une annonce qui a provoqué la colère des industriels et des syndicats d’officinaux. Le Gemme (association des génériqueurs) a même quitté la réunion, refusant toute demande de baisses de prix additionnelles sur les génériques aux 285 M€ prévus dans la LFSS pour 2016.La potion concoctée par le CEPS s’avère, en effet, explosive : convergence des prix entre princeps et génériques, baisses de prix sur les médicaments du diabète, du système nerveux central, les bêtabloquants, les anti-inflammatoires, les bisphosphonates… « L’ensemble de ces nouvelles mesures représenterait une économie de 200 M€ pour l’assurance maladie et de 40 M€ pour les complémentaires santé, et serait ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...