Le Moniteur des Pharmacies n° 3122 du 02/04/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**, Loan Tranthimy***, François Pouzaud****, Anne-Charlotte Navarro*****


L’Académie de pharmacie vient de réaffirmer dans un nouvel avis que le rapport bénéfices/risques des vaccins contenant des adjuvants d’aluminium penche très en faveur de l’utilisation de ces adjuvants. Elle souligne entre autres que depuis 2012, un seul nouveau cas de myofasciite à macrophages serait survenu d’après les données de pharmacovigilance alors qu’environ 12 millions de doses de vaccins contenant un adjuvant aluminique sont administrées chaque année. De plus, les premiers cas n’ont été décrits qu’une soixantaine d’années après les débuts de l’utilisation de l’aluminium avec un total de 445 cas notifiés. Le Haut Conseil de la santé publique avait rendu des conclusions semblables en 2013 et souligné que la mise au point de vaccins comportant de nouveaux adjuvants nécessiterait plusieurs années.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...