Le Moniteur des Pharmacies n° 3121 du 26/03/2016
 

POLYMÉDICATION DES SUJETS ÂGÉS

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Yolande Gautier


Une nouvelle étude française montre que près de la moitié des personnes âgées ont au moins une prescription potentiellement inappropriée au regard des listes admises en gériatrie. L’analyse a porté sur 2 200 personnes de plus de 70 ans vivant à domicile. Les principaux médicaments potentiellement inadéquats retrouvés étaient des vasodilatateurs cérébraux, des antalgiques, des benzodiazépines à demi-vie longue et des associations de benzodiazépines. Leur fréquence de prescription est d’autant plus élevée que le sujet est fragile. 7 % des sujets de l’étude avaient une charge anticholinergique importante, liée principalement à la prise d’hydroxyzine/Atarax, d’oxybutynine/Ditropan ou d’amitriptyline/Laroxyl, ou encore de furosémide/Lasilix, alprazolam/Xanax ou clonazépam/Rivotril. Avec pour conséquence des risques accrus de chute, de troubles cognitifs et de confusion à la clé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...