Le Moniteur des Pharmacies n° 3121 du 26/03/2016
 

MAISONS ET PÔLES DE SANTÉ

Temps forts

ENJEUX

Loan Tranthimy*, Laurent Lefort**

Après plusieurs années de tâtonnement, l’exercice pluriprofessionnel au sein des maisons et pôles de santé progresse de façon significative. Les pharmaciens y ont toute leur place, à condition de surmonter certains obstacles.


Selon les derniers chiffres de la Direction générale de l’offre des soins (DGOS), le nombre de maisons et pôles de santé (MSP) ouvertes est passé de 200 en 2012 à 778 en 2016, sans compter les 382 projets en cours. L’objectif de 1 000 structures annoncé lors du comité interministériel de février 2016 devrait donc être dépassé en 2017. Chaque MSP comporte en moyenne 5 médecins, 3 pharmaciens et 9 paramédicaux. Une donnée qui reste stable depuis quelques années, selon la DGOS. S’inscrivant dans le cadre du virage ambulatoire, ce nouveau mode d’exercice, qui ne nécessite pas forcément un regroupement des professionnels de santé dans un même site, correspond aux attentes des pouvoirs publics pour à la fois maintenir une offre de soins de proximité et déployer des activités de soins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...