Le Moniteur des Pharmacies n° 3121 du 26/03/2016
 

Temps forts

Trajectoire

Mathieu Nocent

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) de Thomas a été diagnostiqué tardivement. Son parcours met en lumière les contradictions de la politique de santé française dans la gestion de ce trouble chez l’adulte. Même si les mentalités évoluent.


Ma mère devait m’épuiser pour que le soir je m’endorme. » Thomas, 27 ans, un grand barbu à l’esprit vif, raconte son parcours avec précision. Petit, il courait partout, il avait des troubles du sommeil. Au collège, il est devenu ce qu’il appelle « une coquille vide ». Et puis, à l’entrée au lycée, vinrent de nouveaux compagnons : le « pétage de plomb », la défonce, l’alcool, l’absentéisme scolaire. Et la découverte du cannabis. « J’avais du mal à me projeter, à me concentrer. J’étais mal dans ma peau. Le cannabis me calmait. » A 25 ans, Thomas entame une seconde tentative de sevrage au cannabis avec l’aide d’un psychiatre. « J’ai alors pensé au TDAH parce que j’avais appris que ma cousine en était atteinte. J’en ai parlé à mon psychiatre. » Le diagnostic se fait progressivement et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...