Le Moniteur des Pharmacies n° 3120 du 19/03/2016
 

Expertise

MÉDICAMENTS À DÉLIVRANCE PARTICULIÈRE

Anne Drouadaine

Analogue de la somatostatine injectable, le pasiréotide est indiqué dans le traitement de la maladie de Cushing et de l’acromégalie.


FACE AU PATIENTComment le prendre ?• Signifor est disponible en 2 gammes de dosage pour des indications différentes : la gamme faiblement dosée dans la maladie de Cushing et la plus forte dans l’acromégalie. • Dans la maladie de Cushing, la dose initiale recommandée est de 0,6 mg en injection SC 2 fois par jour administré en auto-injection par le patient. La dose peut être adaptée et diminuée en cas d’effets indésirables à 0,3 mg 2 fois par jour ou augmentée selon la réponse au traitement et si la tolérance est bonne jusqu’à 0,9 mg 2 fois par jour. Eviter le même site d’injection pour 2 injections successives ainsi que les sites avec signes d’inflammation ou d’irritation. Préférer les injections au niveau du haut des cuisses et de l’abdomen en évitant le nombril et la taille. • Dans le traitement de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...