Le Moniteur des Pharmacies n° 3120 du 19/03/2016
 

SEL ET SPF-PL

Services

TRANSACTIONS

François Pouzaud

Le financement d’une acquisition de parts de SEL par le biais d’une SPF-PL est complexe. L’acquéreur doit présenter à la banque un calendrier des opérations, donner une visibilité des flux de trésorerie et démontrer la capacité de la SEL à distribuer des dividendes.


Depuis la loi de santé – publiée au Journal officiel le 26 janvier 2016 –, il n’est plus obligatoire de détenir directement et à titre personnel 5 % du capital de la SEL. « L’apport personnel devient suffisant pour couvrir l’achat de la SEL et des droits inhérents à la SPF-PL », indique Monique Sylvestre, responsable de la formation chez Interfimo. Il suffit donc de solliciter deux emprunts, l’un pour la SPF-PL afin d’acheter les droits sociaux, l’autre au nom de la SEL pour refinancer l’emprunt en cours. En effet, très souvent, la SEL est encore endettée au moment de l’acquisition des droits par la SPF-PL. « La restructuration du passif de la SEL est souvent nécessaire pour rémunérer les associés et remonter suffisamment de dividendes à la SPF-PL pour lui permettre de rembourser son emprunt », précise ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...