Le Moniteur des Pharmacies n° 3120 du 19/03/2016
 

ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES

Stratégies

VOS DROITS

Anne-Charlotte Navarro

Le salarié nouvellement embauché doit rencontrer le médecin du travail pour être déclaré apte à son poste. Au titulaire de s’assurer que la visite a été effectuée, comme le précise la Cour de cassation le 12 janvier 2016.


LES FAITSL’inspection du travail découvre, à l’occasion d’un contrôle, que les salariés de l’entreprise B. n’avaient pas rencontré le médecin du travail pour une visite médicale d’embauche. L’entreprise B. considérait qu’il n’était pas envisageable de réaliser cette visite car les contrats n’étaient que de très courte durée (quelques heures voire quelques jours). L’affaire a été portée devant les juridictions pénales comme la loi le prévoit.LE DÉBAT La cour d’appel décide de condamner les dirigeants de l’entreprise B. à plusieurs amendes de 150 euros en application de l’article R. 4624-10 du Code du travail. Ce texte dispose que le salarié doit bénéficier d’un examen médical avant l’embauche ou au plus tard avant l’expiration de la période d’essai par le médecin du travail, à défaut l’employeur peut être condamné à une amende de 5e ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...