Le Moniteur des Pharmacies n° 3119 du 12/03/2016
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Anne Drouadaine


Réponse : Il s’agit d’une infection bactérienne due au bacille Burkholderia pseudomallei (ou bacille de Whitmore). Cette maladie est endémique en Asie du Sud-Est et dans le nord de l’Australie et on observe un nombre croissant de cas en Europe. B. pseudomallei est un saprophyte naturel des sols humides, boues, étangs et rizières en zone tropicale. La mélioïdose se manifeste par une infection respiratoire (pneumopathie nécrosante) voire une évolution vers une septicémie (avec fièvre élevée, céphalées, diarrhées, vomissements, lésions cutanées et abcès). Il existe également des formes chroniques. La transmission peut se faire par l’intermédiaire d’une plaie ou brûlure souillée ou par ingestion ou inhalation. Un des moyens de prévention reste donc le nettoyage de la plaie au savon et l’antisepsie (voir le cahier Formation (« Antiseptiques et pansements » du Moniteur n° 3114). ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...