Le Moniteur des Pharmacies n° 3118 du 05/03/2016
 

Actualités

CE QUE VOUS EN PENSEZ

François Pouzaud


Marie-Claude Vuillermet, Fleurbaix (Pas-de-Calais) Les prix en pharmacie sont fonction des quantités achetées et du circuit d’achat. Chez le grossiste, vous payez plein pot quelques unités achetées. Dans ces conditions, il est difficile de fixer un corridor de prix à la vente car en pharmacie, on répond à toutes les demandes des clients. Imaginons que la pharmacie référence trois marques de collutoire choisies par rapport à leur formulation et que le client vous demande une quatrième marque que l’on fait rentrer par le grossiste, celle-ci sera vendue beaucoup plus cher. Les GMS ont, elles, résolu ce problème. Si leur prix d’achat n’est pas suffisamment bas, elles ne mettent plus le produit en rayon. Elles ne ciblent que ce qu’elles veulent vous vendre. C’est la raison pour laquelle elles ne suivent pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK