Le Moniteur des Pharmacies n° 3118 du 05/03/2016
 

DISPOSITIFS MÉDICAUX

Actualités

François Pouzaud


La chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie, Federgy, pique une colère contre certains laboratoires dont elle juge qu’ils dépassent les bornes avec les pharmaciens. Dans le collimateur, les conditions commerciales discriminatoires appliquées aux centrales d’achat pharmaceutiques et sociétés de regroupement à l’achat entre pharmaciens qui obligent les pharmaciens à se mettre dans l’illégalité en pratiquant la rétrocession (lire aussi notre enquête p. 22). Mais aussi, leur stratégie marketing sur les marques ombrelles qui consiste à exploiter la notoriété de marques de médicaments pour commercialiser sous le même nom des dispositifs médicaux, introduisant une confusion dans l’esprit des consommateurs. La chambre syndicale y voit aussi un danger de fragilisation du monopole. Aussi, elle a adressé un premier coup de semonce en invitant toutes les pharmacies membres d’un groupement à promotionner ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...