Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016
 

ANTI-TNF

Médicaments

Anne Drouadaine


D’après une étude suédoise publiée dans Annals of the Rheumatic Diseases, les patientes atteintes de polyarthrite rhumatoïde traitées par anti-TNF présentent un risque doublé de développer un cancer du col de l’utérus par rapport aux patientes naïves de tout traitement. L’étude précise que les femmes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ont déjà un risque augmenté de dysplasie cervicale. D’autre part, par rapport aux femmes non malades, les auteurs estiment que les femmes malades naïves de traitement ou traitées par anti-TNF ont 8 % de chances supplémentaires de bénéficier d’un dépistage du cancer du col de l’utérus. Par conséquent, ils estiment que, globalement, l’augmentation du risque de cancer du col observé dans l’étude est plus faible que le risque lié au fait de ne pas participer au dépistage. Le surrisque observé correspondait à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...