Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Pauline Michel


Réponse : Prescrit dans les affections bronchopulmonaires aiguës, la N-acétylcystéine a fait l’objet de plusieurs études dans le domaine de la psychiatrie ces dernières années. Selon une étude réalisée en 2008 sur 84 patients atteints de schizophrénie et traités avec 2 g d’acétylcystéine par jour, la molécule aurait des effets positifs sur les symptômes de la maladie. De même, dans le cadre d’une autre étude réalisée sur 17 patients atteints de troubles bipolaires, 10 ont suivi un traitement à base de N-acétylcystéine et 8 ont vu une amélioration de leur état dépressif et de leur qualité de vie. Une carence en glutathion, un puissant antioxydant qui protège les neurotransmetteurs des radicaux libres, est souvent retrouvée chez les patients souffrant de schizophrénie ou de troubles bipolaires. La N-acétylcysteine aurait un pouvoir de réserve ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...