Le Moniteur des Pharmacies n° 3115 du 13/02/2016
 

CANCER

Actualités

Y.G.


Une première étape vers un test moléculaire sanguin permettant de détecter de nombreuses tumeurs solides – et non pas une seule – a été franchie par une équipe américaine. Elle a identifié une modification épigénétique d’un gène particulier, ZNF154. Il s’agit d’une méthylation de l’ADN tumoral retrouvée dans 15 types tumoraux concernant 13 organes différents. Après avoir comparé 184 échantillons tumoraux et 34 échantillons de tissus sains, cette modification chimique de ZNF154 est apparue très spécifique des cancers. Les tests vont se poursuivre pour évaluer si le dépistage d’un cancer de la vessie, du côlon, du sein, du pancréas ou de la prostate à partir d’échantillons de sang est fiable. Cette approche non intrusive pourrait permettre de rechercher une éventuelle tumeur quelle qu’en soit l’origine, sans avoir de connaissance préalable du cancer. Elle pourrait ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...