Le Moniteur des Pharmacies n° 3114 du 06/02/2016
 

SUPPLÉMENTATION EN VITAMINE D

Médicaments

Afsané Sabouhi

De la prévention du cancer à celle des fractures en passant par la maladie d’Alzheimer et le diabète, pas un jour ne passe sans qu’une publication n’évoque un bienfait de la vitamine D. Molécule miracle ou effet de mode ? La science n’a pas encore tranché.


On ne conseille une supplémentation en vitamine D (calciférol) qu’à quelques populations ciblées? : les personnes dont la peau noire arrête en grande partie le rayonnement UVB et nuit à la synthèse de cette vitamine et les personnes ayant peu accès au soleil, comme les jeunes enfants, les femmes enceintes, les femmes voilées et les personnes âgées peu mobiles. Chez les seniors, on préférera les supplémentations associant vitamine D et calcium pour éviter un effet délétère sur l’os. Au-delà de ses indications connues de longue date, la vitamine D connaît un engouement sans précédent, aussi bien de la part des prescripteurs que des chercheurs. En 2014, les revues médicales y ont consacré plus de 10 000 articles, toutes spécialités confondues. Connue depuis plusieurs dizaines d’années pour son rôle clé dans la croissance osseuse, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...