Le Moniteur des Pharmacies n° 3114 du 06/02/2016
 

PODOLOGIE

Entreprise

Chloé Devis

Et si la podologie, c’était le pied ? Une chose est sûre, les jeunes diplômés en pharmacie se ruent sur le DU d’orthopédie, et les titulaires qui ont franchi le pas ne le regrettent pas tant cette activité s’avère gratifiante professionnellement… et financièrement.


Porté par les besoins de catégories de population en croissance comme les seniors, les diabétiques et les sportifs amateurs, le marché de la podologie progresse de 2 à 5 % par an », fait valoir Alain Cardinet, P-DG de Podofrance. De plus, les marges dégagées par les orthèses plantaires ont de quoi séduire des pharmacies en quête de ressort, avec un coefficient multiplicateur situé entre 2 et 3. Selon Hervé Ménard, orthopédiste et chargé de cours à la faculté de pharmacie de Besançon, « il faut entre deux et trois ans pour atteindre un régime de croisière d’une centaine de paires écoulées par an, mais la vente d’une dizaine de paires suffit à amortir l’investissement de départ ».La podologie sur mesure représente une compétence supplémentaire et différenciante pour le pharmacien. « Cette activité implique une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...