Le Moniteur des Pharmacies n° 3114 du 06/02/2016
 

LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE

Actualités

Serge Benaderette


La plupart des professions libérales de santé réglementées sont fermées à l’ouverture aux capitaux extérieurs. A l’instar des pharmaciens d’officine qui l’ont récusée lors des élections aux URPS en sanctionnant l’UNPF. Motif ? Ce syndicat a, dans son Livre blanc, préconisé de laisser filer la majorité du capital des pharmacies entre les mains d’investisseurs extérieurs.Avec le même souci d’indépendance professionnelle que les officinaux, les biologistes obtiennent un décret qui, publié le 28 janvier, vise à stabiliser voire à arrêter la financiarisation déjà existante dans les sociétés d’exercice libéral (SEL) et sociétés de participations financières de professions libérales (SPF-PL). L’arrivée des financiers a été rendue possible en 2001 par la loi MURCEF sous la pression du groupe Labco. Un tiers des 1 000 laboratoires de biologie médicale multisites de France était alors tombé entre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...