Le Moniteur des Pharmacies n° 3114 du 06/02/2016
 

Édito

Laurent Lefort


Après l’émission Capital du 24 janvier, c’est au tour du Figaro de ne pas y aller par quatre chemins : « Selon nos informations, les pharmaciens ne respecteraient pas les nouvelles règles de délivrance de l’anticonvulsif », pouvait-on lire dans son édition du 1er février*. « L’anticonvulsif », c’est le valproate dont la tératogénicité a conduit à un renforcement des conditions de prescription et de délivrance.8 pharmaciens sur 10 considèrent d’ailleurs bien maîtriser ces nouvelles règles, selon une enquête Viavoice menée fin octobre. Pourtant, à travers le témoignage de patientes, le quotidien national décrit une attitude plutôt décontractée de ces derniers en regard de la sévérité des règles.In fine, ce sujet illustre bien les tiraillements qui émaillent vos journées, entre prescriptions inappropriées et recherche rapide de solutions, entre risque immédiat provoqué par un refus de délivrance et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...