Le Moniteur des Pharmacies n° 3113 du 30/01/2016
 

CONGÉ PARENTAL

Entreprise

Fabienne Rizos-Vignal

Un congé parental entraîne un éloignement de l’entreprise. Après des mois, voire des années d’absence, le jour J du retour approche. Gérer les retrouvailles ne s’improvise pas.


Après trois années de congé parental, Caroline s’apprête à réépingler son caducée. « J’appréhende de retrouver mes collègues et les clients. Il va falloir que je reprenne mes marques. J’ai peur d’être perdue les premiers jours », confie l’adjointe. Caroline n’est pas un cas isolé au sein de la profession largement représentée par la gent féminine (82 % selon le « Panorama démographique » de l’Ordre au 1er janvier 2015).Physiquement absente, Caroline a continué à faire partie de l’effectif de l’entreprise. En congé parental d’éducation, le contrat de travail est seulement suspendu. La réintégration est automatique et n’est soumise à aucune formalité. L’adjointe n’est donc pas tenue d’annoncer son retour.Quant à l’employeur, il n’est obligé ni de prendre des nouvelles, ni de rappeler la date de reprise d’après le Code du travail. Mais, en pratique, il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...