Le Moniteur des Pharmacies n° 3112 du 23/01/2016
 

INSTALLATION

Transactions

François Pouzaud

Le repreneur d’une officine découvre parfois de mauvaises surprises au moment de son installation. Des points clés de l’acquisition peuvent avoir été mal ou insuffisamment appréhendés lors de la préparation du projet.


L’achat d’une officine nécessite des capitaux importants. Face au moindre imprévu, un acquéreur peut vite se retrouver avec une situation de trésorerie très tendue compte tenu du poids de la dette.La première règle d’or à respecter est donc de ne pas acheter une officine au-dessus de ses moyens. « Les coups de tête et les coups de cœur sont à réfuter dans les affaires ! », rappelle Nathalie Cassou, expert-comptable chez Fiducial.De même, il faut redoubler de prudence dans les études prévisionnelles. Si le montage financier est adossé à des prévisions irréalistes, les difficultés arriveront vite. L’experte-comptable rapporte le cas d’une pharmacie dont l’écart entre le prévisionnel et le réalisé était de plusieurs points. « Au bout d’un an, l’officine a demandé une procédure de sauvegarde qui a été convertie très vite en liquidation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...