Le Moniteur des Pharmacies n° 3112 du 23/01/2016
 

INNOHEP

Médicaments

Anne Drouadaine


Le bulletin « Vigilance » n° 68 (janvier 2016) de l’ANSM fait état d’erreurs médicamenteuses lors de la délivrance d’héparines de bas poids moléculaires (HBPM), en particulier d’Innohep, ayant entraîné une situation de surdosage ou de sous-dosage. Les seringues d’Innohep sont, en effet, disponibles à 2 concentrations : 10 000 UI anti-Xa/1 ml en traitement préventif et 10 000 UI anti-Xa/0,5 ml, 2 fois plus dosée en traitement curatif. L’ANSM recommande donc, d’une part, aux prescripteurs de rédiger la prescription en mentionnant la dénomination complète de la spécialité souhaitée avec la quantité totale en unité anti-Xa et le volume total en ml contenu dans la seringue. La posologie doit être précisée en ml/jour ou en UI/j.D’autre part, les pharmaciens sont invités à se rapprocher du prescripteur en cas de prescription incomplète.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...