Le Moniteur des Pharmacies n° 3112 du 23/01/2016
 

RÉGULATION DES PRIXDES MÉDICAMENTS

L’événement

François Pouzaud

Les industriels du médicament présentent la nouvelle convention signée avec le Comité économique des produits de santé (CEPS) comme « équilibrée ». Mais pour qui ? Les pharmaciens, eux, devront se montrer vigilants quant aux dispositions prévues sur la régulation des prix. Décryptage.


Ce qui est bon pour l’industrie pharmaceutique peut être, par effet ricochet, bon pour l’officine. » Philippe Gaertner, président de la FSPF, accueille avec prudence et une satisfaction mesurée l’accord-cadre conclu le 11 janvier entre Les Entreprise du médicament (Leem) et le CEPS. Plusieurs avancées figurent, en effet, dans ce texte qui permet, moyennant des engagements réciproques, une stabilité des prix favorable à la fois aux industriels et aux officinaux. Sans entrer dans le détail technique, Eric Baseilhac, directeur des affaires économiques et internationales du Leem, cite quelques exemples : le maintien de la garantie de prix européens pour les produits innovants (ayant obtenu une ASMR 1, 2, ou 3) pour une durée maximale de 5 ans, en contrepartie d’un engagement des industriels à fournir une étude d’impact budgétaire pour les nouveaux produits dont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...