Le Moniteur des Pharmacies n° 3111 du 16/01/2016
 

PRESCRIPTION EN DCI

Médicaments

Yolande Gauthier


Obligatoire en principe depuis le 1er janvier 2015, la prescription en DCI est loin d’être entrée dans les habitudes des médecins. Pour preuve, l’enquête menée par Que Choisir dans son numéro de janvier, portant sur 815 ordonnances. Seules 18 % d’entre elles étaient rédigées exclusivement en DCI, 57 % n’en comportant aucune. Sur les 2 729 lignes de médicaments étudiées, 73 % indiquaient le nom de marque seul. Une situation que l’association de laboratoires de génériques Gemme déplore, citant en exemple d’autres pays européens : le taux de prescription en DCI dépasse les 80 % en Grande-Bretagne et les 35 % en Allemagne… Que Choisir souligne que les spécialistes sont bien plus réfractaires que les généralistes. Le mensuel appelle à mettre en place des contrôles permettant « d’identifier les médecins récalcitrants ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...