Le Moniteur des Pharmacies n° 3110 du 09/01/2016
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**, Myriem Lahidely***


Réponse : Cette épice présente de très nombreuses propriétés thérapeutiques utilisées depuis longtemps dans les médecines traditionnelles. Son large potentiel est dû en particulier à sa richesse en polyphénols, dont la curcumine. Antioxydant et anti-inflammatoire puissant, la curcumine peut, entre autres, inhiber l’activité de la protéine-kinase C, une enzyme clé de l’inflammation à la base de nombreuses maladies chroniques. Des complexes incluant du curcuma sont ainsi utilisés pour favoriser le bon fonctionnement des articulations, et sont proposés comme traitements alternatifs en cas d’arthrite ou d’arthrose. On attribue à la curcumine une activité comparable à l’AINS phénylbutazone, sans ses effets indésirables. Elle intéresse d’autres pathologies comme la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques, l’asthme, l’eczéma, ou encore des maladies neurologiques (Alzheimer) et le cancer, la curcumine réduisant l’activité des kinases impliquées ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...