Le Moniteur des Pharmacies n° 3110 du 09/01/2016
 

DITES-MOI…

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Aude Rambaud


Le temps de saignement (ou temps de coagulation) permet de dépister un trouble hémorragique congénital ou acquis. Il se pratique en laboratoire de ville ou à l’hôpital. L’objectif est d’explorer l’hémostase primaire, c’est-à-dire le processus d’arrêt du saignement qui implique la formation d’un thrombus plaquettaire. Il dépend du nombre ou de la qualité des plaquettes ainsi que du facteur de Willebrand. En pratique, cela ne nécessite pas de préparation particulière de la part du patient, mais il lui faut signaler toute prise d’aspirine, d’anti-inflammatoire ou d’antiplaquettaire dans les 8 jours précédant l’examen car ceux-ci allongent le temps de saignement. En ville, la technique est souvent le test d’Ivy. Un tensiomètre est fixé sur le bras et applique une pression continue de 40 mmHg. Une petite incision d’environ 5 mm est ensuite pratiquée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...