Le Moniteur des Pharmacies n° 3108 du 12/12/2015
 

NOUVELLES MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DU VALPROATE DE SODIUM

Médicaments

Afsané Sabouhi


A partir du 1er janvier 2016, la délivrance de valproate ne sera possible que si la patiente présente une prescription de spécialiste (neurologue, psychiatre ou pédiatre) et qu’elle a signé un accord de soins. Mais ces dispositions d’ores et déjà applicables depuis le printemps ne sont pas parvenues jusqu’à toutes les patientes. Selon un sondage auprès de 202 pharmaciens fin octobre, 94 % des patientes vues n’avaient pas signé d’accord de soins et 55 % avaient une ordonnance de leur généraliste sans savoir qu’elles devaient consulter un spécialiste.Face à cette « situation préoccupante », le directeur général de l’agence, Dominique Martin, préconise aux pharmaciens qui se retrouveront dans « la situation contradictoire de ne pas pouvoir délivrer un médicament dont l’arrêt brutal serait extrêmement dangereux » de prendre contact d’urgence avec le prescripteur et de ne surtout ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...