Le Moniteur des Pharmacies n° 3108 du 12/12/2015
 

MÉDICAMENTS BIOSIMILAIRES

Actualités

Loan Tranthimy


Faut-il permettre la substitution par les médicaments biosimilaires en pharmacie ? Une éventualité qui est actuellement à l’étude par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). En marge des Universités de Pharmaceutiques à Montpellier le 4 décembre, le directeur général, Dominique Martin, a en effet déclaré que « la position de l’agence, qui était assez fermée, s’est ouverte sur les biosimilaires ». Jusqu’à présent, elle consistait à autoriser la délivrance d’un biosimilaire en initiation de traitement et à déconseiller tout changement en cours de traitement de la spécialité de référence vers un biosimilaire ou entre deux biosimilaires.S’inspirer de Remicade pour une éventuelle évolutionInterrogé par Le Moniteur, Alexandre Moreau, directeur des médicaments en oncologie, hématologie, immunologie, et néphrologie, reconnaît que « les recommandations actuelles de l’ANSM sont liées aux risques potentiellement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...