Le Moniteur des Pharmacies n° 3108 du 12/12/2015
 

DITES-MOI…

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Aude Rambaud


L'électromyogramme (ou électroneuromyogramme) permet d’explorer les nerfs et les muscles dans le cadre de dépistage ou de suivi de neuropathies ou de myopathies. L’examen est pratiqué à l’hôpital en service de neurologie ou au cabinet de certains neurologues. Le patient est assis les jambes à l’horizontale ou allongé. Deux types d’électrodes sont utilisés : des autocollantes et d’autres sous forme d’aiguille. Les premières sont placées superficiellement sur la peau au niveau du muscle cible du nerf moteur à étudier ou sur le nerf sensitif. Le patient doit être parfaitement décontracté. Des impulsions électriques sont provoquées et les électrodes calculent la vitesse et l’amplitude des influx nerveux. Ces impulsions sont de brève durée et de différentes intensités. Elles entraînent des petites décharges électriques désagréables mais peu douloureuses. Elles peuvent déclencher des contractions ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...