Le Moniteur des Pharmacies n° 3106 du 05/12/2015
 

SOUFFRANCE AU TRAVAIL

L’événement

Clémence Lamirand

Pas toujours reconnus dans leur rôle de professionnel de santé, angoissés par le manque de visibilité sur l’avenir des officines,les pharmaciens sontde bons candidats au burn-out. Comme le révèle une étude dévoilée le 3 décembre.


A ma connaissance, il n’y a pas d’étude sur le sujet », avoue Philippe Gaertner, président de la FSPF et du Centre national des professions de santé (CNPS). « Nous ne disposons pas de données », confirme Renaud Nadjahi, président de l’URPS Pharmaciens Ile-de-France. A croire que le burn-out ne concerne pas le pharmacien… Pourtant, dans le cadre du premier colloque national « Soigner les professionnels de santé vulnérables », organisé le 3 décembre par le CNPS et l’association Soins aux professionnels de santé (SPS), une enquête menée auprès de 1905 professionnels, dont 106 pharmaciens, révèle que 27 % des pharmaciens interrogés se disent en situation de burn-out ou à fort risque. Un pourcentage qui est identique à celui des autres professionnels de santé interrogés. De plus, 32 % ont déjà connu cette pathologie par le passé. Finalement, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...