Le Moniteur des Pharmacies n° 3106 du 05/12/2015
 

Économie

Revenus

François Pouzaud

L’enquête économique de la FSPF montre une forte dégradation des revenus des titulaires d’officines réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,2 M€. Mais, au-delà de ce seuil critique, le résultat courant avant impôt se maintient. Il augmente même légèrement pour les officines de plus de 2 M€.


Yves Marmont, président de la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA), aime à le rappeler : la pharmacie reste l’activité qui a la meilleure rentabilité de tous les commerces et services étudiés par sa fédération. Et, dans le classement des TPE établi par la FCGA, les pharmaciens figurent toujours dans le haut du panier en termes de revenus. La réalité des chiffres 2014 lui donne-t-il toujours raison ? Dans l’enquête économique de la FSPF, il n’y a en effet pas eu de grands remous au niveau de l’excédent brut d’exploitation (EBE), l’indicateur financier qui permet de mesurer la rentabilité.Comme en 2013, cet EBE baisse cependant de 3 k€, pour s’établir à 155 k€ en moyenne. Un travail d’équilibriste d’autant plus méritant que les pharmaciens ont dû réaliser cette prouesse sans effets « amortisseur » de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...