Le Moniteur des Pharmacies n° 3106 du 05/12/2015
 

Répartition

François Pouzaud

Les résultats de la répartition continuent à se dégrader et il n’y a aucun élément moteur ou facteur nouveau sur les plans économique et politique pour espérer que cette tendance s’inverse à court ou moyen terme.


Les années se suivent et se ressemblent pour les répartiteurs. Même si la chute est moins rude qu’en 2013, les ressources de ce secteur ont continué à baisser en 2014.Le chiffre d’affaires sur les médicaments remboursables en ville a ainsi chuté l’an dernier de 0,71 % à 16,6 milliards d’euros (HT) contre - 2,53 % en 2013. Dans le même temps, la marge de distribution avant paiement de la taxe ACOSS s’est érodée de 0,68 % à 1,12 milliard d’euros. Les baisses, néanmoins en deçà de celles enregistrées sur ces indicateurs clés par les autres acteurs de la distribution, témoignent notamment d’une reprise de parts de marché par la répartition sur les ventes directes (- 8,06 % en CA et - 6,33 % en marge). « Les ressources de la répartition ont baissé d’une dizaine de millions d’euros l’an dernier, c’est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...