Le Moniteur des Pharmacies n° 3106 du 05/12/2015
 

Transactions

François Pouzaud

Bien qu’inachevée, l’année 2015 n’a pas su faire oublier les mauvais résultats de 2014. Le marché est toujours pénalisé par le manque de confiance des acquéreurs. Néanmoins, il s’est trouvé un allié au travers de la courbe croissante du chômage des adjoints qui prennent consience qu’il reste des opportunités d’installation dans les petites officines.


Le bilan de l’année 2014 n’a été guère brillant. En deux mots : une troisième année consécutive de baisse en volume avec 6 % de cessions de fonds en moins qu’en 2013, compensée par une hausse de 20 % des cessions de parts sociales, et des prix toujours tirés à la baisse, en moyenne à 80 % du CA HT ou 6,5 fois l’EBE. Ce qui reste insuffisant pour que vendeurs et acquéreurs tombent d’accord. Cette page étant (vite) tournée, le cru 2015 a-t-il été meilleur ? Pas vraiment. Luc Fialletout, directeur général d’Interfimo, constate que l’animation du marché s’est détériorée au cours du premier semestre 2015. « Le nombre de mutations de fonds continue de baisser sans que cela soit compensé par une accélération des ventes de parts sociales. Cette atonie durable du marché est préoccupante ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...