Le Moniteur des Pharmacies n° 3106 du 05/12/2015
 

URPS BRETAGNE

Actualités

Spécial éléctions URPS

Magalie Le Bihan

Dernier volet de notre tour de France des régions avant la publication des résultats le 11 décembre. L’Ile-de-France et la Bretagne dévoilent ici leurs projets. Et se livrent à un bilan.


Protocole d’automesure tensionnelle, carte de coordination des soins ou encore messagerie sécurisée, ces trois projets déployés par l’URPS de Bretagne (FSPF) depuis 2010 ont en commun de mettre le pharmacien au cœur de la coordination des soins de ses patients. D’abord, le dispositif d’automesure tensionnelle a permis de recruter 994patients au sein de huit pôles ou maisons de santé sur une période de 10 mois entre 2012 et 2013. Grâce à un protocole construit avec les médecins, le pharmacien participe à la confirmation du diagnostic d’une HTA. A la demande du prescripteur, il réalise deux entretiens pharmaceutiques et fournit un tensiomètre au patient. Pour ceci, il a été rémunéré 46 euros par l’ARS durant l’expérimentation. Cet exemple de coopération médecin/pharmacien a révélé des résultats prometteurs sur l’amélioration du dépistage d’une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...